Epée de ville ou de cour, début XVIIIe siècle.

Articles par à Mai 1, 2016 dans Epée, Slider | 0 commentaires

Epée de ville ou de cour, début XVIIIe siècle.

Très belle épée de ville ou de cour, d’époque régence/début Louis XV.

Monture entièrement en laiton doré, de style rocaille.

Pommeau, branche de garde, nœud de corps et plateau sont profusément ornés en ronde-bosse, de tambours et d’instruments de musique, le tout souligné de volutes et de filets.

Fusée globuleuse filigranée alternativement de fils torsadés de différents diamètres et d’un ruban plat. Elle comporte deux bagues de fils tressés à chaque extrémité.

Large lame (2,6 cm au talon  pour une longueur de 79,5 cm) en patine grise, à double tranchant et méplat central. Elle présente sur le premier tiers et sur chaque face, inscrits dans un cartouche, de nombreux motifs géométriques tels que des étoiles et des volutes, ainsi qu’une devise en latin.

Fourreau de cuir brun sur bois (le cuir est un peu racorni par endroits) à deux garnitures laiton découpées en accolades et ciselées de rinceaux feuillagés.

Prix : 1 000 Euros.