Rare sabre des Gardes du Corps du Roi d’époque Première Restauration

Articles par à Juil 20, 2017 dans Sabre, Slider | 0 commentaires

Rare sabre des Gardes du Corps du Roi d’époque Première Restauration

Sabre des Gardes du Corps du Roi dit du « premier modèle » (1814).

Monture en laiton doré (dorure d’origine proche de 100 %).

Calotte à longue queue soulignée de filets et pommeau en dôme. Branche de garde arrondie (un poinçon « B » au sommet) et branches secondaires supportant les armes de France couronnées, brochant sur des drapeaux et des rameaux de chêne et de laurier.

Fusée de galuchat gris filigrané sur âme de bois (filigrane présentant des restes de dorure dans les creux). Quillon figurant un fleur de lys en ronde bosse (poinçonné d’un « B »).

Exceptionnelle lame de Solingen (91,5 cm), marquée au talon dans des cartouches : « I.S et C à Solingen » (pour Johan Schimelbush et Cie). Elle est gravée sur une face d’un trophée d’armes et des mots « gardes du corps du roi », encadrés par des fleurs de lys. Tandis que l’autre côté présente un blason avec trois fleurs de lys avec des lauriers de part et d’autre, ainsi qu’un soleil rayonnant.

Outre sa provenance, la très grande rareté de cette lame réside dans le fait que toutes les gravures sont dorées et figurent sur des fonds bleuis, se terminant par des fleurs de lys. (Bleu et or un peu atténués sur l’une de faces et pointe très légèrement émoussée).

Fourreau de cuir à trois garnitures découpées en accolades et décorées au trait. La chape et la bouterolle sont poinçonnées au dos, « B » sous étoiles et « 7 ». Dard en lyre également poinçonné « B ».

En raison de son caractère exceptionnel, ce sabre doit faire l’objet dans les prochains mois, d’un article de fond dans la revue Française « Gazette des Armes », sous la plume de Monsieur J. Péllissier.

Prix : 4 200 Euros.